Digues de Loire

L'escalade sur les Digues

L'escalade sur les Digues

Les Digues de Loire ou comment grimper en pleine nature à quelques pas d'Orléans !

L'escalade  est  avant  tout  un  sport  de  pleine  nature  où  le  cadre naturel  ajoute  une  autre  dimension.  Le  manque  de  rocher  dans  la  région n'a pas empêché les pionniers de l'escalade de se mettre à la recherche d'un site d'entrainement pour leur sport favori. A quelques pas d'Orléans, situé en bord de Loire là où la nature reprend ses droits, les Digues sont devenues rapidement le terrain de jeux favoris des grimpeurs.


Certains  y  trouveront  la  grimpe  difficile  et  exigeante,  mais  comme  le fleuve  sauvage  qu'elles  surplombent,  il  faut  savoir  les  appréhender.  Les dalles où les « blocs » du vieux bourg à Saint Jean de Braye permettront un  premier  contact  enrichissant  avant  d'attaquer  les  faces  verticales (8m !) côté Loire. Ensuite, les doigts affutés et les pieds plus précis vont vous permettre d'aborder sereinement des voies plus dures.  
Et  un  soir,  au  coucher  du  soleil,  la  victoire  sur  une  voie  qui  paraissait inaccessible vous rappellera que la Grimpe est avant tout un plaisir.

Mais qu'y fait-on exactement sur les Digues ?

Découvrons-les plus précisément.

Les Digues pour les grimpeurs, c'est en fait les têtes de pont qui traversent le canal et le séparent de la Loire. Le « rocher » est constitué de moellons calcaire grossièrement taillés avec bosses, grattons,
joints,  trous...  Bref  presque  tout  ce  que  l'on  peut  trouver  sur  une  vraie  falaise  !  Plusieurs  possibilités existent pour grimper :
−  côté  canal  des  petits  murs  verticaux  de  2  à  4  mètres  où  l'on  escalade  en  libre  sans  assurage,
façon bloc à Fontainebleau,
−  les plans inclinés (dalles) relativement faciles, adaptés à l'initiation et aux manœuvres de cordes,
−  les murs verticaux de 8 mètres, plus exigeants en difficulté sur certains secteurs.
Au total, plus de 150 voies aux différents profils permettent à tout le monde de trouver son bonheur :
murs raides, dalles, dièdres, dülfer et même un toit pour ceux qui veulent se lancer sous les ponts en
« artif » ! Afin de les utiliser au mieux, toutes les combinaisons ont été étudiées : directes, traversées,
sans  les  joints,  en minimum  de  prises...  les  seules  limites  sont  l'imagination.

Le Topo

Suite au rééquipement en 2008 par le Club Alpin Français d’Orléans, un nouveau topo a été édité en 2012.

Dans ses 48 pages vous retrouverez bien sur toutes les voies avec leurs cotations, dont 4 nouvelles voies équipées côté Loire et 8 nouvelles voies “bloc”, mais également tout ce qui touche à ce lieu : historique, faune, recommandations pratiques…
Pour vous motiver, n’oubliez pas de lire la préface de Michel Pellé, guide de haute-montagne toujours au CAF d’Orléans !
Topo disponible au prix de 5€ à notre permanence (maison des sports 5 rue Pasteur à Orléans le jeudi de 18h à 19H30) ou en contactant Yann par notre formulaire de contact ou par l'adresse caforleans@ffcam.fr.