Carnet de route

PROFIL D’UNE CHAMPIONNE

Le 19/03/2009 par

Laurie MARTIN, la rancune dans la poche !

  • Il y a ceux qui se sont essayés à l'escalade et qui n'ont pas souhaité se risquer davantage… ! Il y a ceux qui ont apprécié et qui ont, après un entraînement régulier, atteint une certaine limite dont ils savent qu'ils ne la dépasseront jamais. Ils grimpent pour le bien-être physique, ou le  plaisir du geste, ou la satisfaction d'arriver en haut . Il y en a d'autres qui essaient  toujours de progresser, parfois vainement il faut bien le dire.  Et il y a ceux qui assurent ! Ceux dont les gestes sont précis,  réfléchis, dictés par un savoir-faire évident, aidés par une musculature peu à peu adaptée. Ceux  qui nous font attraper un torticolis lorsqu'au pied du mur, on lève le nez et on ne décolle plus nos yeux de leurs prouesses… Ceux là semblent avoir une relation particulière avec la gravité.
  • Laurie fait partie de ces grimpeurs avertis.  Elle habite Châteauneuf sur Loire, elle a 17 ans et cela fait maintenant 9 ans qu'elle pratique l'escalade au CAF d'Orléans et il est temps d'en savoir un peu plus sur elle. Cette année 2009, Laurie a terminé première de sa catégorie junior lors du championnat régional d'escalade du Centre. Dans la catégorie sénior, dans laquelle elle a été surclassée, elle est parvenue à prendre la deuxième place. Belle performance !
  • Pourtant c'est l'année du bac pour Laurie. Elle prépare le bac S et se destine à des études de médecine. Elle trouve cependant le temps de pratiquer régulièrement son sport favori. Elle grimpe trois fois par semaine, ce qui représente 6h30 d'entraînement hebdomadaire principalement au mur Jean Claude Vinçonneau à Orléans La Source.
  • Laurie a découvert l'escalade presque par hasard. Sa famille  n'était pas une de celles dont le CAF et l'esprit CAF faisait partie de la culture. A 9 ans, Laurie voulait découvrir un nouveau sport et elle a tout naturellement suivi sa sœur qui débutait en escalade. Lorsqu'on lui demande ce que ce sport lui a apporté, elle répond «  Beaucoup, sur plusieurs plans même si c'est assez difficile à expliquer : disons que ça me défoule, que j'aime bien l'ambiance et que ce sport est très complet, tant au niveau physique que mental. »
  • Et on dirait bien que la montagne a peu à peu fait son entrée dans la tête de cette jeune grimpeuse prometteuse car elle ne reste pas le long du mur et nous assure que « rien ne vaut la falaise ! » Les sorties et les stages organisés par son entraîneur Stephan, font germer le goût pour les sites naturels. Comme cette sortie à Pâques où le groupe s'est rendu dans le Tarn, qui lui laisse de bons souvenirs.  Laurie n'a donc rien à voir avec ceux qui ne veulent que s'user le bout des doigts sur une structure artificielle. Elle aime aussi la roche. Comme tout grimpeur,  elle gardera encore probablement longtemps le souvenir de sa première grande voie. C'est dans le Massif du Sancy qu'elle a vécu cette première expérience, c'était « La Dent de la Rancune , c'était excellent J pourtant il faisait très froid mais j'ai adoré » !

A tout grimpeur moyen Laurie propose de « s'accrocher, d'y croire et surtout de se faire plaisir ».

 

Catherine Bouchet Rossignol

 

Suivez les résultats de Laurie MARTIN sur notre site d'actualités : http://www.webzinemaker.com/caf-orleans/







CLUB ALPIN FRANCAIS ORLEANS
COMPLEXE CHARDON
15 RUE DES DAHLIAS
45100  ORLEANS
Agenda