Carnet de route

2006-2016 – 10 années de complicité avec nos amis handicapés

Le 29/10/2016 par Martine Fauconnier

Mai 2006 : l’aventure démarre avec un séjour dans le Jura, à la Dalue, à l’initiative de Daniel RICOUR et soutenu par les « handicafistes » de la première heure : Carole, Eric et Patrice. Dix résidents du foyer de vie « Les Amis de Pierre » de 20 à 54 ans, vont se surpasser, tant en escalade qu’en randonnée.

Dans la foulée, dés septembre 2006, un créneau hebdomadaire d’escalade se met en place : le mardi soir de 18 à 19 heures à Gaston Couté. 
En cours d’année, le Hameau de Julien rejoint le groupe. 
En 2010, 5 résidents du Foyer « Les Tisons » arrivent. 
A ce jour, en 2016, 20 adultes handicapés sont adhérents au CAFO.

Une moyenne de 15 grimpeurs chaque mardi. Chacun progresse à son rythme et apprend à vaincre le vide et les difficultés liées à son handicap. Tous se retrouvent avec plaisir, heureux de rencontrer leurs amis et sont prêts à en découdre avec les voies. 
L’extension du mur,  un peu moins verticale et avec des prises plus adaptées, les a motivés et a permis aux plus frileux de se dépasser et d’aller toujours plus haut.
    « Aujourd’hui, je fais 5 voies »
    « Aujourd’hui, je vais dans le surplomb ».
Deux d’entre eux grimpent en tête et apprécient de descendre en rappel.

Et, cerise sur le gâteau, le nombre de bénévoles croît régulièrement. 
15 cafistes cette année, sans oublier les jeunes du Lycée Saint Charles qui, sous la houlette de Sylvie, viennent encadrer par groupe de 2 ou 3.  Merci à tous.
 
Tout au long de l’année, une ou deux journées avec des activités de plein air sont organisées : VTT, randonnée, escalade (digues, Thoré la Rochette ou Forêt de Fontainebleau). C’est l’occasion de changer un peu de cadre.

Mais, le moment phare de l’année reste le séjour de plusieurs jours. Il est attendu par tous.

« L’année prochaine, on va où ? »

« Est-ce que je vais au séjour ; c’est quand ?»

Des sites différents : secteurs d’escalade (Saulges – Vieux Château – Angles), un peu plus de dénivelée aux Rousses, au Mont Dore ou dans le Morvan, une petite cure d’iode à Batz sur mer, l’occasion de chausser les raquettes à La Bourboule…

Des formules d’hébergement variées : refuges, camping, gîte en gestion libre ou demi-pension. Malgré la nouveauté et souvent la promiscuité, chacun s’adapte vite à ses nouvelles conditions de vie. 

Entraide, partage et bonne humeur sont les maîtres mots de ces séjours. 
Mais, il importe, malgré tout, d’être vigilants : tensions entre individus, moments de blues, manies des uns et des autres,… Il faut veiller au grain. Ces semaines ne sont pas de tout repos, même si elles nous apportent beaucoup, à nous valides. 

Les activités sont plébiscitées : le séjour de neige de La Bourboule les a bien marqués. Certains en ont vraiment bavé : ascension de la Dôle, Puy de la Tache,…  mais, comme ils étaient heureux en arrivant tous au sommet ! L’escalade sur des sites inconnus ne les effraie vraiment pas. En soirée, tout le monde est encore là autour de la slackline, des boules ou des parties de ballon. Certains ont emmené leurs cannes à pêche.

Et chacun apprécie les moments un peu inattendus : la fête de la Musique à Batz avec TRY YANN, le festival de jazz au Mont Dore, la sortie au resto, le barbecue, la soirée raclette après l’Assemblée Générale du club, la soirée « films de montagne » aux Carmes… 
De vrais moments de bonheur pour tous, handicapés, éducateurs et bien sûr cafistes. 

Et cette année, où sommes-nous allés ? 
Dans le Limousin, près du Lac de Vassivière du 23 au 27 mai : randonnée, escalade (Bourganeuf), slackline, soirée dansante… 
Cette semaine qui s’est déroulé avec une météo favorable et en pleine campagne au milieu des prairies a, encore une fois, été très appréciée par tous. Le gîte et le cadre rural étaient très bien adaptés pour un tel public : sécurité, quiétude, etc.







CLUB ALPIN FRANCAIS ORLEANS
COMPLEXE CHARDON
15 RUE DES DAHLIAS
BP 58132
45081  ORLEANS CEDEX 2